CLD de Charlevoix-Est:: plus d’emplois créés pour moins d’investissements

Par 12:00 AM - 01 avril 2009
Temps de lecture :

 

Le CLD a déposé son rapport annuel de l’année 2008, dressant un bilan positif des emplois créés par rapport aux investissements tout en soulignant sa volonté de faire plus pour encourager la relève entrepreneuriale.

Au cours de l’année 2008, le Centre local de développement de la MRC de Charlevoix-Est a investi 541 766 $ dans divers projets. Les promoteurs ont injecté quant à eu 2,7 millions $, initiant ainsi des investissements totaux de 3,2 millions $. Une année pendant laquelle l’équipe du CLD a travaillé à 550 dossiers. Des chiffres qui, au point de vue des investissements, sont semblables aux années précédentes.

« Nous avons eux des dossiers intéressants en 2008 et nous avons atteint nos objectifs d’investissement dans une proportion de 70 % et de 198 % pour les emplois créés. Au fond, ça nous a coûtés moins cher pour maintenir et créer des emplois. Nos fonds sont actifs », de commenter le directeur général Guy Néron.

Déçu de n’avoir reçu aucun projet dans le cadre de son programme jeune promoteur, le CLD y va d’une offensive pour stimuler la relève entrepreneuriale en 2009. « Nous avons prévu 40 000 $ au lieu de 15 000 $ pour ce programme. Plusieurs entreprises ont des propriétaires qui commencent à être âgés. Nous voulons être en mesure d’offrir plus d’aide de financement », d’expliquer M. Néron, précisant que dans ce programme, l’aide financière est d’un maximum de 10 000 $ par entreprise et de 5000 $ par personne.

L’année 2008 rimait aussi avec la mise en place du nouveau Plan d’action local pour l’économie et l’emploi (PALEE) et du Plan de diversification économique. Pour le second, un projet a été retenu et sera présenté d’ici peu. Quant au PALEE, la première année d’application de ce plan de 5 ans et dont la vision est établie sur 20 ans a permis de constater qu’il est cohérent avec la dynamique régionale.

Enfin, suivant la refonte de sa réglementation en 2007, le CLD a tenu son assemblée générale annuelle à huis clos. Un événement traditionnellement ouvert à la population qui sera remplacé par une séance publique d’information plus tard cette année. La taille réduite du conseil d’administration, née de cette refonte, a quant à elle permis d’augmenter le taux de participation aux séances du conseil d’administration.

Partager cet article