Le Club agrioenvironnemental mise sur Charlevoix

Par 12:00 AM - 09 mars 2009
Temps de lecture :

Le Club agroenvironnemental de la Rive-Nord entend inscrire la région de Charlevoix parmi ses priorités. Créé il y a un peu plus de 10 ans, l’organisme compte 175 membres sur la Rive-Nord de la région de Québec dont une cinquantaine dans Charlevoix. Les producteurs membres ont accès à divers services, allant du suivie technique des cultures à l’élaboration de leur Programme agro-environnemental de fertilisation (PAEF).

 

L’agronome Mustapha Eddib à l’intention de s’occuper personnellement de Charlevoix et de marquer le pas d’une approche pro-active. Il constate que plusieurs producteurs sont prêts à tenter des méthodes de cultures différentes et ont « beaucoup d’intérêt » pour l’environnement. « Charlevoix se retrouve dans nos priorités. Pour protéger les ressources qu’elle a, mais aussi pour faire la part des choses en ne concentrant pas seulement nos efforts dans les régions agricoles », de souligner M. Eddob.

 

Le 24 février dernier, une quarantaine de producteurs agricoles ont pris part à la journée de conférences et de discussions sur « les bonnes pratiques agricoles et l’environnement » organisée par le Club. Le semis direct, une pratique agricole qui limite notamment l’érosion des sols, ainsi que la cohabitation entre les milieux agricole et faunique ont fait partie des sujets abordés. « La rencontre a été conviviale et les producteurs ont retenu qu’il y a des pratiques agricoles durables qui ne sont pas seulement bonnes pour les sols, mais qui sont aussi rentable. »

Partager cet article