Le Centre récréatif dévolu à la municipalité de Saint-Aimé

Par 12:00 AM - 06 mars 2009
Temps de lecture :

La municipalité de Saint-Aimé-des-Lacs est désormais la gestionnaire du Centre récréatif municipal. Les administrateurs de la Société d’initiative de Saint-Aimé-des-Lacs (SISAL), qui gère le centre, ont pris la décision de dissoudre l’organisme faute de relève.

 

« Il n’y a plus de gens intéressés à administrer l’organisme, alors on n’a d’autre choix que de dissoudre la société et de cédé les locaux à la municipalité, comme c’était convenu dans la convention », de souligner Benoît Lavoie, président de la SISAL. « Le maire nous a assuré que les services allaient se poursuivre. Tout continu comme avant avec les locations de la salle. C’est à la municipalité de décidé de la façon dont elle gèrera les installations », de rassurer M. Lavoie.

Bernard Maltais, maire de la municipalité, affirme qu’un comité d’étude sera créé afin « de voir de qu’elle façon ce fera l’exploitation et le développement des installations ».

 

Formé en 1982, l’organisme à but non lucratif et son équipe de bénévole géraient un budget annuel d’environ 100 000 $ et supervisaient la tenue d’environ 70 événements par année. Des 9 administrateurs, trois ont démissionné alors que les 6 autres se retrouvaient en fin de mandat, sans relève pour prendre le relais.

Partager cet article