La MRC préoccupée par l’Avenir d’AbitibiBowater

Par 12:00 AM - 25 février 2009
Temps de lecture :

L’Hebdo Charlevoisien a appris que la MRC de Charlevoix-Est a proposé à deux reprises de financer une étude d’opportunité pour explorer de nouveaux marchés afin d’assurer la pérennité de la machine numéro 4 chez AbitibiBowater.
«L’offre est sur la table. Nous étions prêts à débourser entre 10 000 $ et 20 000 $», confirme le préfet, Jean-Luc Simard. Or, le CLD, le syndicat et certaines municipalités, tous aussi préoccupés par l’avenir de la papetière, seraient disposées à constituer une enveloppe atteignant 75 000 $.
«On ne souhaite pas qu’un événement négatif survienne, mais on ne fera pas de cachettes, on s’interroge et nous n’avons pas le choix d’envisager des scénarios. La situation est préoccupante quant on regarde ce qui se passe ailleurs», disait le préfet, tout en mentionnant que l’usine de Clermont possédait encore l’avantage d’être parmi les plus performantes du réseau.

Partager cet article