Yann Brassard veut faire de la musique

Yann Brassard veut faire de la musique

Ce n’est pas d’hier que Yann Brassard et la musique cultivent leur relation. Plusieurs se souviendront de l’avoir vu se produire au Centre éducatif Saint Aubin alors qu’il y étudiait. Depuis 6 ans, Yann Brassard suit des cours de chant en plus d’avoir complété un DEC au audio numérique pour apprendre à faire de l’enregistrement. Après l’aventure de La Voix, la maison de production Musicor l’a invité dans son écurie. «Ils ont choisi certains artistes de La Voix avec qui ils avaient envie de travailler », explique celui qui ne se dit pas prêt à faire trop de concession.

«J’ai une vision! Je veux m’accomplir. Présentement, je suis en pourparlers pour trouver l’équilibre entre les attentes de la maison de disque et mon désir de liberté. C’est sain, ce sont des discussions qui doivent avoir lieu. Je n’ai pas envie de faire quelque chose où je ne serai pas heureux», indique Yann Brassard.
Bien avant d’entrer dans la moitié des foyers québécois via le petit écran, Yann Brassard écrivait des chansons. C’est ce qu’il a continué de faire depuis que les projecteurs se sont éteints. « J’ai fait des camps musicaux cet été où j’ai rencontré des producteurs de Toronto, de Vancouver, de Nashville. J’arrive avec des tounes que j’ai écrites ou on part de 0. Ils me font sortir de ma zone de confort et c’est génial», se réjouit Yann Brassard. Petit à petit, le son qu’il souhaite se précise. «Je me trouve en travaillant. J’arrive plus à identifier mes forces et mes faiblesses. Je suis moins fort dans les textes et je dois travailler plus. En ce moment j’investis mon temps dans mon art », dit-il, ce qu’il reconnaît comme une chance inouïe.

Il souhaite pondre un premier disque en 2019. « Il faut le dire, jour après jour, le « fame » de La Voix s’atténue. Je veux battre le fer pendant qu’il est chaud. Ça sert à ça, c’est une carburant et je trouverais ça plate de ne pas en profiter, sauf que je veux pas tourner les coins ronds non plus », confie l’artiste qui bénéficie du support constant de sa tendre moitié. « Elle est terre-à-terre alors que je suis lunatique! Elle m’aide énormément à garder le focus! »

Il souhaite arriver avec une proposition à fois « pop et surprenante ». « Je veux surprendre les gens avec une proposition audacieuse, à quoi les gens ne s’attendront pas. Une vraie signature artistique! Oui, j’ai fait La Voix, mais je veux vous montrer que je peux aller au-delà! »
Déterminé, vous dites?