Viateur Beaudry, le héros!

Viateur Beaudry, le héros!

Sylvain Desmeules

Il a eu droit aux honneurs Viateur Beaudry. Parc à son nom, certificats honorifiques et cadeaux, mais surtout des témoignages, remplis d’amour et de fierté pour cet homme. Pourquoi? Parce qu’il a gagné deux médailles aux Jeux Olympiques spéciaux d’Athènes. Parce qu’il représente l’exemple d’une réussite de l’intégration sociale.

 

Entre le 25 juin et le 4 juillet, Viateur Beaudry a remporté une médaille d’or en équipe et une médaille d’argent en solo, lors de l’épreuve des grosses quilles. L’exploit a été souligné à l’Hôtel de ville de Baie-Saint-Paul, en présence de cet héros, visiblement heureux. Les jeux de Grèce réunissait 7500 athletes de 180 pays, dont 109 sportifs du Canada (10 du Québec).

 

«C’est symbolique de faire ça ici, dans la salle des citoyens, mais c’est la place pour des gens qui ont réussi à s’intégrer à Baie-Saint-Paul et dans Charlevoix. Viateur a pris sa place, à travers tout le monde et même niveau que tous», a dit le maire Jean Fortin.

 

Dorénavant, il faudra dire le parc Virevolte-Viateur-Beaudry. Les gouvernements du Québec et du Canada, par le biais des députés, ont remis des certificats honorifiques au héros sportif, tout comme la ville de Baie-Saint-Paul. Le Quillorama, salle de quille où il s’entraîne, apposera une plaque commémorant son exploit et le milieu lui a remis un montage rappelant sa performance.

 

«Merci pour les cadeaux, merci de m’avoir permis de participer aux Jeux», a dit Viateur, médailles à son coup, comme le ferait n’importe lequel des athlètes olympiques. Annie Pelletier, marraine de la délégation québécoise aux Jeux olympiques spéciaux, a pris la peine d’adresser un message au double médaillé, saluant «la passion, la détermination et la discipline dont il a fait preuve».

 

«Nous sommes une communauté d’avant-garde d’intégration», de souligner le maire Fortin. Durant les années 1960, ils étaient plus de 1500 à vivre à l’hôpital de Baie-Saint-Paul, sous la gouverne des Petites Franciscaines de Marie. D’ailleurs, cinq membres de la congrégation, toutes des connaissances de «notre ami» Viateur, étaient sur place pour participer à cet hommage.