Un vent de renouveau souffle sur la Papeterie Saint-Gilles

Un vent de renouveau souffle sur la Papeterie Saint-Gilles

L’équipe de la Papeterie Saint-Gilles, quelques artistes et des partenaires ont pris part au lancement de la saison touristique jeudi.

La Papeterie Saint-Gilles a subi quelques changements et souhaite poursuivre sur cette lancée de rajeunissement. Le président du conseil d’administration, Cyril Simard, a quitté après 30 ans d’implication. La nouvelle présidente Manon Paquin a plusieurs idées en tête dont le développement de partenariats et du marketing notamment avec la mise en place d’un nouveau site Internet, qui permettra d’effectuer des achats en ligne.

Conseillère en amélioration continue au Casino de Charlevoix, Manon Paquin a décidé de s’impliquer pour maintenir la Papeterie à Saint-Joseph-de-la-Rive et participer à son développement comme entreprise. « Nous avançons un petit pas à la fois. Nous avons refait la règlementation du conseil d’administration. Nous gardons le focus sur la saison estivale. Notre site Internet, conçu par Audrée Bélanger d’AB-com, sera mis en ligne à la fin du mois de juin. Nous aurons aussi un plan de développement marketing et de développement des affaires. C’est important de garder l’essence du maître papetier, mais avec du renouveau. Nous avons développé de beaux partenariats avec les artisans de la région. »

La Papeterie propose à sa boutique de plusieurs nouveaux produits.  Elle a profité du début de sa saison touristique jeudi pour lancer sa première œuvre de la collection « Découverte des Trésors du Musée de Charlevoix ». Il s’agit d’une reproduction, sur papier Saint-Gilles, d’une œuvre de Patrick Morgan intitulée « Madame Sosostris », réalisée en 1951. Cette collaboration s’inscrit dans la continuité des missions de la Papeterie et du Musée de faire découvrir l’art et de le rendre accessible, selon le directeur de l’organisation Claude Letarte. Au total, 100 exemplaires numérotés seront édités.

Vous trouverez de plus amples informations sur les différentes nouveautés dans la prochaine édition du Journal.