Un budget dans la continuité

Un budget dans la continuité

La taxe foncière augmentera de 0,04 $ par 100 $ d’évaluation en 2018 à Saint-Aimé-des-Lacs. Pour l’année financière en cours, le conseil municipal prévoit investir dans certaines infrastructures tout en maintenant les services.
Ainsi, les Aimélacois paieront 0,95 $ par 100 $ d’évaluation en taxe municipale cette année, comparativement à 0,91 $ l’an dernier. Au total, le budget 2018 adopté par l’administration de Claire Gagnon se chiffre à 1 757 260 $, comparativement à 1 717 832 $ en 2017. Concrètement, pour une résidence avec services évaluée à 150 000 $, la facture s’élèvera 2 466,55 $, une hausse de 91,83 $. Pour une propriété comparable, mais sans services, le montant payé sera de 1 724,13 $, ce qui représente 76,36 $ d’augmentation. Le budget est équilibré et la municipalité ne contracte pas de nouveaux emprunts.
Selon la mairesse Claire Gagnon, cette hausse de taxes est occasionnée par une hausse des coûts récurrents. De plus, la municipalité entrevoit certains investissements dans les infrastructures. Notamment, des améliorations seront effectuées à la Base de plein air du lac Nairne, où les prises de courant seront mises aux normes. De plus, le drainage d’une partie de la fondation du Centre récréatif aimélacois sera retravaillé. Le chemin du lac Nairne fera l’objet de travaux d’asphaltages, pour lequel 70 000 $ seront assumés par la municipalité. Toujours sur ce tronçon routier, la réparation d’un bout de tuyau du réseau d’aqueduc et d’égout engendrera des frais approximatifs de 25 000 $.
« Ce budget est prudent et équilibré. Il fait foi de la capacité de payer de nos contribuables. Ce dernier nous permet d’avancer et de travailler ensemble pour un avenir meilleur », soutient la mairesse Claire Gagnon.