Saison touristique 2018 : Les prévisions sont optimistes pour Charlevoix

Saison touristique 2018 : Les prévisions sont optimistes pour Charlevoix

Selon le directeur général de Tourisme Charlevoix, Jacques Lévesque, la fréquentation de la région de Charlevoix par les visiteurs connaît une croissance fulgurante depuis 2014. Pour 2018, à pareille date, le taux d’achalandage est nettement supérieur à celui enregistré en 2017. M. Lévesque est convaincu que l’été 2018 devrait être une très belle réussite à ce niveau.

« En ce qui concerne les prévisions touristiques de 2018, l’objectif qu’on s’est fixé à Tourisme Charlevoix c’est d’atteindre l’équivalent des prévisions de 2017, qui étaient excellentes. Puis, même peut-être de le dépasser de 3% », affirme M. Lévesque, optimiste. Il souligne qu’en 2017, le taux d’achalandage dans la région a fait un bond de 9% comparé à 2016, qui avait déjà connu une augmentation de 12%. « On dépasse nos objectifs. Nous sommes très heureux de cela », poursuit-il.
Les données d’achalandage sont calculées selon le taux d’occupation du parc hôtelier, le principal indicateur en tourisme, et selon les revenus de taxes sur l’hébergement : « À partir du moment où on reçoit les revenus générés par la taxe sur l’hébergement, on sait précisément quelles ont été nos performances. »
Cependant, M. Lévesque précise que Tourisme Charlevoix est incapable d’évaluer le nombre de touristes qui viennent chaque année dans la région. La seule donnée récente, provenant de Statistiques Canada, évaluait à 1,2 million de visiteurs pour l’année 2015.
La période la plus achalandée demeure le mois d’août, souligne M. Lévesque, bien que depuis quelques années, il constate un prolongement de la saison estivale : « On s’aperçoit que les mois de septembre et octobre sont à la
hausse, même s’ils ne dépassent pas le mois d’août, ce sont quand même des fréquentations importantes ». Il existe une grande différence d’achalandage entre l’hiver et l’été. Tourisme Charlevoix a comme objectif d’augmenter ses performances en hiver : « Notre région se positionne très bien, car on a une qualité de neige importante, deux belles montagnes, plus de 500 km de sentiers de motoneige réputés et des paysages extraordinaires en hiver. »