La rentrée au CECC : stabilité des effectifs

La rentrée au CECC : stabilité des effectifs

 

Le Centre d’études collégiales en Charlevoix (CECC) a accueilli ses élèves de la rentrée 2017 lors d’une journée d’accueil organisée pour les élèves de première année jeudi dernier. C’était une occasion de se familiariser avec les services offerts et de rencontrer les enseignants des différents programmes.

Au total, 231 inscriptions ont été enregistrées pour l’ensemble des programmes, toutes années confondues, une situation stable par rapport à 2016. Les inscriptions en première année se chiffrent à 125 élèves.

Les efforts de développement du nouveau programme des techniques administratives permettent cet automne de relancer le programme sous une nouvelle forme avec l’alternance travail-études.

Les programmes pré-universitaires démarrent l’année avec des cohortes de 31 élèves en sciences de la nature et de 33 élèves en sciences humaines. Les programmes techniques accueillent 16 nouveaux élèves en soins infirmiers, 14 en techniques d’éducation spécialisée et 14 en techniques administratives. Finalement, le cheminement Tremplin DEC compte 17 nouvelles inscriptions.

Cette situation de stabilité dans le recrutement des différents programmes s’inscrit dans un contexte régional et provincial de décroissance démographique des 12-17 ans.

Réussite éducative et français

Des mesures d’aide à la réussite ont été mises de l’avant au CECC. En vigueur depuis plusieurs années, elles se diversifient et constituent le centre des préoccupations des enseignants et du personnel. Des centres d’aide en français, en mathématiques et en sciences humaines sont accessibles en tout temps.  Des enseignantes et des enseignants offrent des consultations et des ateliers sont à l’horaire. Un effort particulier sera consacré cette année à l’amélioration de la langue française afin que les élèves la maîtrisent davantage, puisque la langue écrite et la langue parlée sont les outils de première ligne pour l’accès aux  études supérieures et pour le marché du travail. À cet effet, l’arrivée d’une nouvelle conseillère en adaptation scolaire (orthopédagogue) et l’ajout d’une technicienne en éducation spécialisée viennent bonifier les services aux élèves déjà en place.

Personnes en situation de handicap

Le CECC a aussi comme objectif d’inclure la clientèle avec des limitations fonctionnelles, qu’il s’agisse d’un handicap moteur, d’un déficit d’attention, d’hyperactivité ou d’angoisse, entre autres. Un aide pédagogique individuel (API), deux techniciennes en éducation spécialisée et une accompagnatrice assurent les services adaptés aux élèves.

Divers outils sont mis à la disposition des élèves pour les aider : logiciels spécialisés, temps supplémentaire alloué pour les examens, prise de notes manuscrites ou électroniques et accompagnateurs figurent parmi les services disponibles.