Quoi de neuf dans les parcs nationaux de Charlevoix ?

Quoi de neuf dans les parcs nationaux de Charlevoix ?

L’Acropole-des-Draveurs quand l’hiver approche.

Crédit photo : © Véronimot

C’est maintenant officiel, le parc national des Hautes-Gorges-de-la-Rivière-Malbaie sera dorénavant accessible à l’année dès l’ouverture de la saison touristique de l’été 2018! On a donc pensé à créer une offre en hébergement qui répondra à tous les besoins, hiver comme été, avec l’ajout de cinq chalets Écho dans le secteur du Cran. Tout est bien pensé dans ces petites habitations pouvant accueillir jusqu’à quatre personnes dans deux chambres, dont une fermée. Dotés d’une grande fenestration, d’une cuisine toute équipée, d’une salle de bain ainsi que d’un poêle à bois, ils sauront plaire aux adeptes de villégiature en quête de confort et de grande nature.

Toujours du côté des Hautes-Gorges, une nouvelle activité, supervisée par Descente Malbaie, voit le jour : la descente de la rivière en rafting. Selon le niveau de l’eau, c’est-à-dire au printemps et lors d’importantes crues estivales, il sera dorénavant possible de parcourir la section de 7,5 km entre le centre de services du Draveur et le camping du Cran en radeau pneumatique de huit personnes, en compagnie d’un guide. Cette offre s’ajoute à celle déjà existante des canots pneumatiques pour deux personnes. En amont du barrage des Érables, sur les eaux mortes de la rivière, la planche à pagaie, une activité qui connait un engouement certain, sera dorénavant offerte, tout comme elle l’était déjà au centre de découvertes et de services Arthabaska des Grands-Jardins.

Pour les randonneurs, un nouveau chemin relie maintenant le sentier Le Brûlé avec Le Boréal et La Pinède, pour une magnifique boucle de 8 km dans un secteur typique des Grands-Jardins. Après une douce montée des collines du secteur Arthabaska, nul besoin de faire demi-tour dorénavant, on continue vers les autres sentiers et on découvre des points de vue saisissants et une flore tout à fait particulière. Les pêcheurs seront quant à eux ravis d’apprendre qu’il est dorénavant possible de louer un moteur à la journée dans les Grands-Jardins afin de profiter de différents plans d’eau reconnus pour leur abondance de truites mouchetées. Le forfait de pêche avec hébergement (moteur inclus) et le forfait pêche familiale sont toujours offerts. Dans le cadre de ce dernier, chaque jeune de 9 à 12 ans reçoit une canne à pêche, un permis de pêche en herbe et les conseils d’un expert.

Bien au fait des nouveautés, on n’oublie pas les grands classiques, comme la croisière en bateau-mouche et la légendaire randonnée de l’Acropole-des-Draveurs, qui culmine à 1048 m d’altitude, dans les Hautes-Gorges. Dans les Grands-Jardins : la via ferrata, l’incontournable sentier Mont-du-Lac-des-Cygnes, qui offre un point de vue saisissant sur le cratère météoritique de Charlevoix, et le trajet en canot ou en kayak jusqu’au barrage Wabano. Dans les deux parcs, des activités de découverte vous permettront d’en apprendre davantage sur l’histoire, la faune et la flore de ces territoires d’exception à découvrir ou à redécouvrir maintenant en toutes saisons. Pour tout savoir : sepaq.com, parcs nationaux.