Un quatre arrêts installé à Saint-Hilarion

Un quatre arrêts installé à Saint-Hilarion

L’accident ayant fait deux morts samedi matin à l’intersection de la route Cartier / 1er Rang, à Saint-Hilarion, dans Charlevoix, fait réagir les membres du conseil municipal qui voteront dès ce soir pour l’adoption d’une résolution visant à faire installer quatre panneaux d’arrêt/stop.

Pour le maire Rénald Marier, le dernier accident est de trop et la sécurité des gens est mise en jeu : « Il s’agit d’un 2e accident mortel depuis décembre 2015. C’est assez. C’est vrai que la circulation est assez rapide dans ce secteur car nous avons fait des travaux l’été dernier et nous avons pu le constater ».

Le maire Marier confesse que la municipalité travaille depuis l’été dernier, en collaboration avec le ministère des Transports (MTQ), afin d’améliorer les conditions à cette intersection car les données préliminaires laissent entrevoir des coûts avoisinants les 45 000 $ pour installer des lumières clignotantes, une somme que Saint-Hilarion n’avait pas à sa disposition.

« Pour le moment, on y va avec le «4-stops» et on espère que cela va faire arrêter les gens. Vous savez, les petites municipalités ne sont pas riches. On doit entretenir 60 km de chemins. Quand nous pouvons adhérer à un programme pour obtenir du financement du MTQ, on est bien heureux de le faire. On espérait régler ce dossier sans problèmes mais un autre accident est survenu», a ajouté M. Marier, qui confirme que sa municipalité a le pouvoir d’avoir et de modifier la signalisation, pourvu qu’elle soit conforme à la réglementation du MTQ.

Mais ce second accident mortel est survenu et les lieux seront donc sécurisés. Mentionnons que les personnes décédées provenaient de la région de Québec et, selon nos informations, n’étaient pas familières avec l’environnement. En 2015, c’est une jeune femme de la région qui avait perdu la vie.