Pourquoi utiliser le Web?

Pourquoi utiliser le Web?

Audrey Bélanger, de ABcom

Cette question, a priori, semble simpliste. Pourtant, elle vous donnera toutes les réponses à la stratégie que l’entrepreneur souhaite développer sur Internet ou les médias sociaux.

« J’utilise le Web pour augmenter mes ventes ? Pour me donner une plus grande notoriété ? Pour effectuer le recrutement de mon personnel ? Prenez la bonne décision car à partir du moment où vous empruntez cette voie, il vous faut une rigueur et une structure », soutient Audrey Bélanger, conférencière, propriétaire de son entreprise en services-conseils ABcom.

Selon la jeune entrepreneure qui s’implique auprès d’une trentaine d’entreprises, il faut savoir utiliser les médiaux sociaux et différents canaux en ayant une stratégie qui permet de mesurer les retombées, d’évaluer les clics et les visites. Il faut un site facile d’accès, qui attire l’attention des consommateurs et présente une image intéressante, interactive et facile à localiser à travers les moteurs de recherche.

Au sujet de l’infolettre, ces messages visant un public ciblé et intéressé, il faut rencontrer quatre objectifs fondamentaux soit communiquer, fidéliser, alimenter la discussion et faire fructifier les revenus.

« Il faut être actif et si on ne peut le faire, faisons appel à une ressource pour le gérer. Assurez-vous que ce que vous voulez dire va intéresser les internautes, sinon ils vont vous délaisser ».

Il devient difficile d’arrêter son choix à savoir ce quel est le meilleur véhicule. « Les canaux sont le site Web, le blogue, les médiaux sociaux comme Facebook, Instagram, Google et autres. Il faut comprendre que ce n’est pas le nombre de visiteurs qui est important, mais les personnes intéressées. Alors si vous trouvez deux plateformes qui rejoignent vos clients, assurez-vous de les tenir à jour », renchérit la conférencière, qui discourait devant des membres de la Chambre de commerce de Charlevoix.

« Si vous donnez de la bonne information et du contenant vivant, les gens seront là. Il faut assurer de la sincérité, créer un sentiment de confiance et vendez ce que vous êtes. Définissez votre cible, l’âge, le sexe, le lieu de résidence, leurs habitudes de consommation. Tenez-vous au courant des tendances et soyez constants dans vos actions », soutient-elle.

Mme Bélanger conseille d’accorder le tiers de l’espace du véhicule sélectionné pour parler de vous, le tiers de collègues et d’interactions et le dernier tiers de vos produits. Comme dernier conseil, elle suggère de faire attention aux concours : « Le danger est que le concours attire la clientèle pour gagner le prix et non pour le produit. Plusieurs se désabonnent par la suite, faisant que cette amplification du réseau aura un effet plutôt éphémère. »