Un Pétro-Canada de plus de 2 M $

Un Pétro-Canada de plus de 2 M $

Avec fierté, le président du Groupe F. Dufresne, Pierre Dufresne, a procédé à l’inauguration de la nouvelle station-service Petro-Canada, la semaine dernière, en compagnie de dignitaires de La Malbaie.

Au bas mot, ce projet aura nécessité l’investissement de plus de 2 M $ et fera travailler une douzaine de personnes dans cette entreprise qui ouvrira ses portes 24 heures sur 24. « Nous sommes contents et fiers de cette réalisation et la communauté l’est aussi. Nous avons rehaussé l’entrée de la Ville et nous constatons, depuis l’ouverture hier, que nous étions attendus », lance M. Dufresne, dont l’entreprise possède pas moins de 68 succursales dans l’Est du Québec, dont celle de Baie-Saint-Paul.

Il ajoute que le lave-auto sans contact était particulièrement attendu. « C’est le seul du genre entre Port-Cartier et Sainte-Anne-de-Beaupré je crois. Les gens se ruent littéralement sur cet équipement depuis notre ouverture hier. Et lorsqu’ils entrent dans le dépanneur, ils voient que le concept que nous avons établi est très intéressant », ajoute le propriétaire de cette station corporative, la plus à la mode du jour sur le marché actuellement.

La direction met l’emphase sur la fraîcheur des aliments. Tout, selon M. Dufresne, est préparé le jour même par des employés sur place : « Nous avons des produits frais et une possibilité d’offrir des mets chauds comme la pizza, les hot-dogs et autres. Nous avons aussi valorisé nos gammes de café et nous offrons une panoplie de viennoiseries. Nous avons vraiment mis en place la station-service dernier cri ».

Questionné quant à la sélection des employés, Richard Labadie, celui qui a mené ce projet, avoue que, selon les informations qu’il a obtenues, les anciens devaient faire part de leur intérêt. Si quelqu’un se sent lésé, qu’il vienne les rencontrer; ce serait un concours de circonstances si une personne avait été oubliée.