Un parcours d’interprétation extérieur Maison Mère

Un parcours d’interprétation extérieur Maison Mère

Par Paul O’Neil

Maison Mère de Baie-Saint-Paul se dotera dès cet été d’un parcours d’interprétation extérieur qui se déploiera autour du complexe avec l’installation de panneaux d’interprétation et de points de baladodiffusion. Ce circuit sera conçu de façon à honorer la mémoire des premières occupantes des lieux, les Petites Franciscaines de Marie. Ce circuit a été imaginé en collaboration avec Parcours Fil Rouge qui a déjà mis sur pied quatre circuits situés sur la rive sud du fleuve et qui en sera à sa première incursion de ce côté-ci du fleuve.
John R. Porter, muséologue renommé et vice-président du Conseil d’administration de Gestion Complexe PFM affirmait, lors de la présentation des nouvelles initiatives de Maison Mère dans le domaine patrimonial, qu’elles s’inscrivent tout à fait dans la mission de Maison Mère consistant à transmettre et à faire vivre l’esprit des lieux. La transmission c’est, selon M. Porter, la quatrième clé permettant la mise en valeur du patrimoine, les autres étant la connaissance, la reconnaissance et l’appropriation. Comme lieux et communauté qui ont longtemps été au centre même de toute la vie de notre région, la connaissance et la reconnaissance allaient de soi. L’appropriation s’est faite il y a un an lorsque Maison Mère a fait de ces lieux qui ne servaient pratiquement plus et de tout le matériel qu’ils contenaient un inestimable objet de mise en valeur du patrimoine. Dans sa présentation, M. Porter a aussi tenu à souligner l’implication des Petites Franciscaines de Marie qui ont versé une contribution de 30 000 $ qui servira à la fabrication et à l’installation des bornes contemporaines qui retraceront le parcours des premières occupantes des lieux. Il a aussi salué le travail colossal effectué par Jeanne-d’Arc Brochu, conservatrice de l’espace muséal et conseillère pour le projet.
À propos de ce nouvel ajout au complexe Maison Mère, le directeur général, Sylvain Gendreau dit : « Ce circuit Fil Rouge s’intègre parfaitement à notre nouveau parcours muséal qui présente des contenus patrimoniaux, les actualise et propose une expérience muséale, une nouvelle proposition culturelle à Baie-Saint-Paul. »
Parcours Fil Rouge est une organisation encore toute jeune, puisqu’elle a été fondée le 27 avril 2016 à l’initiative de plusieurs passionnés d’histoire, dont Doris Girard qui en est toujours la présidente, mais qui a aussi été sous-ministre de la Culture, déléguée générale du Québec à Mexico et présidente du conseil d’administration de la Société de développement des entreprises culturelles (SODEC). En deux ans à peine d’existence, Parcours Fil Rouge a déjà créé quatre circuits, tous situés dans la région du Kamouraska : Saint-Pacôme, Belvédère de la croix, Rivière-Ouelle et La Pocatière. Du cinquième circuit prévu à Baie-Saint-Paul, Doris Girard disait : « Notre réseau se déploiera désormais dans Charlevoix en plus du Kamouraska. Nous sommes ravis de contribuer à la création du parcours muséal et patrimonial de Maison Mère consacré à la mise en valeur du riche patrimoine laissé par une congrégation unique ».
La mission de Parcours Fil Rouge s’inspire de trois idées fortes : découverte, communauté et mémoire. Elle consiste à valoriser les marqueurs culturels, historiques et naturels d’une communauté et à mettre en réseau tous les circuits Fil Rouge, qu’ils soient matériels ou virtuels.

Hospice Sainte-Anne. Photo archives Maison Mère