Ouverture du parcours Muséal à Baie-Saint-Paul

Ouverture du parcours Muséal à Baie-Saint-Paul

Par Michel Bureau

C’est en présence du maire, Jean Fortin, de dignitaires et plusieurs petites sœurs Franciscaines de Marie, qu’on a procédé à l’ouverture officielle du parcours Muséal, la semaine dernière. Un voyage dans le temps de la Maison Mère et ses mille corridors. À l’intérieur comme à l’extérieur, les visiteurs en auront plein la vue. En y intégrant le Jardin de François, le dernier legs patrimonial des PFM (Petites Franciscaines de Marie), on voulait donner une dimension encore plus grande au parcours Muséal.

Le maire Jean Fortin, invité à prendre la parole, était visiblement fier de cette réussite. «On se rend compte aujourd’hui après plus d’un an de travail, que de continuer à raconter l’histoire de la Maison Mère du temps des sœurs permettra à ce grand projet d’être distinctif et porteur de sens. Je lève aujourd’hui mon verre à tous ceux et celles qui ont participé au déploiement du nouveau parcours Muséal, et je tiens à remercier chaleureusement le comité de l’espace Muséal qui a travaillé plusieurs mois sur le projet avec l’équipe de la Maison Mère», a souligné le maire de la capitale des arts au Canada. Le maire tenait aussi à saluer la sœur Lamontagne, supérieure générale des Petites Franciscaines de Marie, et sœur Françoise, des collaboratrices importantes dans cette belle aventure. L’ajout de M. John Porter, muséologue, pour revoir la vision de l’espace Muséal, a été fort important dans la réalisation du projet. Le directeur général de la Maison Mère, Sylvain Gendreau, tenait également à souligner la collaboration extraordinaire d’une soixantaine de bénévoles sous la direction de Lise Gagné. Il a aussi lancé une invitation au public. « Je croise régulièrement des curieux dans la bâtisse. Les gens seront fascinés et attirés par la Maison Mère et notre parcours Muséal. Les curieux vont en avoir pour leur argent, on en offre du millage», a dit Sylvain Gendreau, sourire en coin. Il faut prévoir une bonne heure pour faire le parcours du Muséal. Il en coûte 6.00 $ pour la visite.

Un parcours fascinant

Tout au long du parcours, les visiteurs, en suivant les lignes dorées à travers cinq zones, seront en mesure de saisir l’envergure de l’héritage des Petites Franciscaines de Marie. Au 1er étage; la lingerie, la grande chapelle, une merveille d’architecture, et la boutique. Au 2e étage de la Maison Mère; la réplique de la sacristie. On retrouve plusieurs artefacts liés à des personnages importants comme le père Ambroise-Martial Fafard et Sir Rodolphe Forget. Il y a aussi des artefacts des Petites Franciscaines de Marie, bien sûr, sans oublier le Jardin de François, une inspiration importante pour la vie et les valeurs transmises par les PFM. Soulignons également l’implantation de bornes interactives à l’extérieur des bâtiments de la Maison Mère pour en faciliter la lecture, ainsi que des nouvelles activités d’art et de culture et des ateliers d’artistes.
En suivant le parcours, vous serez en mesure d’en apprendre davantage sur l’histoire dans la région de Charlevoix. Notons aussi que le Domaine Forget a déjà appartenu aux Petites Franciscaines de Marie. Elles l’ont utilisé à l’époque comme orphelinat.