Un nouvel ami, l’Australie!

Un nouvel ami, l’Australie!

(EB) Les artistes de la délégation internationale australienne n’auraient pas pu mieux tomber pour leur séjour à Baie-Saint-Paul. Temps radieux, couleurs pimpantes, équipe du tonnerre, amitiés spontanées : tous s’entendent pour dire que cette expérience frôlait la perfection!
L’artiste Nicholas Broughton, du Queensland, est tombé en amour avec le Québec. « Ici, c’est la classe! Cette ville est si artistique… On sent que vous respectez beaucoup vos artistes, il y a des sculptures qui les représentent partout! Je suis prêt à être adopté par une famille canadienne car j’aimerais rester plus longtemps… », rigole l’artiste qui s’inspire de la culture brésilienne pour créer ses tableaux naïfs et colorés. Elsa Boisjoly n’en revient pas de la convivialité qui s’est développée entre les artistes. «C’est la fête! Ça coule de source entre nous, on a toujours le goût d’être ensemble! », lance-t-elle.
Tous logés à la même enseigne, les artistes de l’Australie et ceux du Québec ont visiblement développé une chimie imparable et ils ont tous hâte de se revoir, résume Marie-France Rose, organisatrice de la délégation australienne et peintre. «Notre festival, qui a 3 ans, recevra pour la première fois une délégation internationale dans le village de Murwillumbah. On sent qu’on a quelque chose qui est appelé à grandir! Je m’inspire beaucoup de ce qui se passe ici à Rêves d’automne, même si on est à plus petite échelle», lance celle qui est ravie de son séjour.
Loraine Abermethy, Raynald Basque, Elsa Boisjoly, Claude Bonneau, Nicholas Broughton, Gordon Harrison, Marie-France Rose, Barbara Suttie et Ian Tremewen composaient la cohorte Couleurs sur le monde cette année.