Nouveau projet en littératie: la lecture et l’écriture pour tous

Nouveau projet en littératie: la lecture et l’écriture pour tous

(EB) Devant les constats accablants du plus récent rapport du Conseil supérieur de l’éducation, qui indique que les 25 à 45 ans représentent 39% de la population qui possède un niveau 1 sur le plan de la littératie, le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur (MEES) délie les cordons de la bourse. Le Centre d’éducation des adultes et de formation professionnelle de Charlevoix, de connivence avec la Formation en alphabétisation de Charlevoix (FAC), mettront donc sur pied un projet visant à intervenir davantage auprès des clientèles plus vulnérables, soit les 20 à 44 ans ayant de faibles compétences en littératie, un projet financé par le MEES. Les deux MRC seront visées. Le budget total de 56 552 $ est alloué à la Commission scolaire de Charlevoix qui sera porteuse de dossier.
L’objectif premier est d’identifier les besoins de la clientèle cible et du milieu quant au développement des compétences en littératie. Les acteurs régionaux seront consultés et les employeurs, sensibilisés à l’importance d’une main-d’œuvre ayant de meilleures compétences en littératie. Une série d’ateliers sera mise en place pour répondre adéquatement aux besoins de la clientèle identifiée. Les parents seront aussi mis dans le coup, puisque de nombreuses études démontrent qu’il existe un lien positif entre les compétences en lecture d’un individu et la scolarité de ses parents.
Les obstacles à la formation de la clientèle plus vulnérable (financement, transport, locaux non adaptés, manque de diversité et de disponibilité, horaires, programmes contingentés, etc.) seront pris en compte et on tentera de les minimiser. De janvier à mars, un groupe cible effectuera la série d’ateliers.
Le projet se déroulera tout au long de l’année pour un dépôt du rapport final en mai 2018.