Mgr Marc Pelchat souligne l’apport de l’abbé Jean Moisan

Mgr Marc Pelchat souligne l’apport de l’abbé Jean Moisan

L’évêque auxiliaire du Diocèse de Québec, Mgr Marc Pelchat considère que le décès de l’abbé Jean Moisan est une grosse perte pour le Diocèse.

Crédit photo : ecdq.tv

L’évêque auxiliaire du Diocèse de Québec, Mgr Marc Pelchat, a rencontré l’abbé Jean Moisan à quelques reprises lors des rencontres des prêtres et lors de ses visites dans la région de Charlevoix. « C’est une grosse perte pour nous, l’abbé Jean Moisan était une figure importante connue de tous. »

Mgr Marc Pelchat l’a rencontré en avril au Monastère des Petits frères de la Croix lors de la messe du jeudi saint. « L’abbé Jean Moisan avait un sens de l’humour incroyable, a rappelé Mgr Pelchat en entrevue téléphonique. Les gens le connaissaient pour son rire et ses taquineries. Il a marqué la région de Charlevoix. Il y a vraiment un lien fort qui s’est développé avec les paroissiens. Il les connaissait sur le bout de ses doigts et il était très près des gens. »

L’abbé Jean Moisan a célébré la dernière messe sur la goélette Saint-André en 2017.

L’abbé Jean Moisan a aussi su se démarquer et évoluer avec l’Église en célébrant des messes heavy metal dans les écoles secondaires et en animant une émission de radio pendant 17 ans. « Il a été avec les jeunes durant plusieurs décennies. Il a réussi à réaliser sa vision d’être un pasteur ouvert avec un esprit libre, a poursuivi Mgr Pelchat. Il avait un franc parler et il disait ce qu’il pensait. C’était un homme de relations et de folies. Nous avons besoin de gens comme lui. Comme prêtre, il savait se démontrer attentif et accueillant lors des situations plus difficiles. Il a su s’adapter aux saisons de la vie. »

Mgr Marc Pelchat confirme que l’abbé Jean Moisan sera remplacé, mais pas par un curé résident. « Malheureusement, nous n’avons pas assez de prêtres. Nous comprenons l’attachement des gens, mais ce ne sera pas possible de le remplacer par un curé résident à Saint-Joseph-de-la-Rive. »