L’investiture péquiste fait déjà jaser…

L’investiture péquiste fait déjà jaser…

L’annonce de l’implantation d’un comité pour analyser les candidatures d’un éventuel candidat du Parti québécois (PQ) en vue des élections de 2018 par la députée Agnès Maltais n’a fait rien de moins que de réveiller l’intérêt en vue d’une éventuelle course à l’investiture!

Le temps d’un éclair, Josué Gaudreault Bouchard, président du comité de direction de Charlevoix—Côte-de-Beaupré, a déclaré : « L’exécutif du PQ de Charlevoix—Côte-de-Beaupré tient à préciser certains points face à la récente sortie d’Agnès Maltais sur le prochain candidat de la région. En tant que président, je tiens à préciser que le bureau de Mme Maltais n’aura pas son mot à dire dans cette décision. Elle revient aux membres de notre comté à la suite d’un processus d’investiture qui sera balisé par le comité exécutif de Charlevoix—Côte-de-Beaupré. Durant cette investiture, toute personne désirant se porter candidat pourra le faire en respectant un certains nombres de critères ».

Il ajoute : « Pour ce qui est de la soi-disant création d’un comité de candidat en marche, il n’a aucun pouvoir ou raison d’être, si c’est bien le cas. Une des forces de notre parti est l’influence que les membres gardent dans le processus décisionnel, que ce soit pour la proposition principale du parti ou pour trouver un candidat dans une circonscription. C’est le principe de la démocratie ».

En terminant, il réitère que la députée Maltais n’a pas à s’inquiéter pour trouver un candidat dans Charlevoix—Côte-de-Beaupré en créant des comités pour se pencher sur la question puisque cette décision revient aux membres.

« Mon exécutif et moi allons tout mettre en place pour que la sélection de notre prochain candidat soit la plus respectueuse des règles de la démocratie. Cependant, je suis entièrement en accord avec Mme Maltais sur le fait que la circonscription va bel et bien revenir péquiste aux prochaines élections, les citoyens ont trop perdu durant les 3 ans de Mme Simard sous les libéraux ».

Dufour de retour

Il faut savoir que le Charlevoisien d’origine Sébastien Dufour occupe depuis cet hiver un poste de conseiller politique au sein de l’équipe de Mme Maltais.

Candidat aux dernières élections fédérales lors des dernières élections pour le Bloc québécois, M. Dufour n’a pas fermé la porte à une éventuelle carrière en politique active. Il a occupé plusieurs fonctions au sein de cette organisation politique au fil des ans.

M. Dufour avait été surpris par l’élection de la conservatrice Sylvie Boucher. Avant de se lancer dans cette aventure, il travaillait au sein de l’équipe politique du PQ. Des membres du comité de direction l’avaient accompagné tout au long de la campagne visant à le faire élire à la Chambre des communes.

Quant au président Gaudreault, il travaille depuis plusieurs mois, selon nos informations, dans la région de Québec. Cette réaction rapide pourrait-elle signifier un intérêt pour une éventuelle candidature, d’où sa réaction spontanée aux actions annoncées par Mme Maltais? Les prochains mois le confirmeront.