Le Festif : la gastronomie charlevoisienne à l’honneur

Le Festif : la gastronomie charlevoisienne à l’honneur

Cette année, le comité organisateur du Festif! a voulu mettre l’accent sur l’offre culinaire pour les festivaliers. Plusieurs kiosques étaient présents sur le site du festival pour offrir aux visiteurs ce que Charlevoix offre de mieux, côté bouffe.

Plusieurs restaurateurs charlevoisiens ont répondu à l’appel du Festif!. Le samedi, le coin festif Financière Sun Life, situé sur la rue Saint-Jean-Baptiste, accueillait divers stands de bouffe, provenant tous d’établissements de la région. L’institution de Baie-Saint-Paul, Al Dente, servait des salades de pâtes, tandis que la Junerie Nomade rafraichissait les festivaliers avec ses breuvages fermentés à base de thé et de miel brut. On retrouvait également les grillades du resto Le Boucaneux et le Moulin à saucisses avec ses hot-dogs composés de saucisses artisanales.
En soirée, la Place Desjardins accueillait un kiosque du Mouton Noir et celui des Faux Bergers/La Famille Migneron Charlevoix. Tous étaient présents pour offrir aux gourmands ce que Charlevoix
offre de mieux côté bouffe, c’est-à-dire ses produits du terroir. Le Mouton Noir proposait des plats typiques de la bouffe de rue, tels que des hot-dogs aux saucisses des Viandes Biologiques de Charlevoix, des crêpes végétariennes et des grilled cheese aux fromages de Charlevoix. Les Faux Bergers/La Famille Migneron Charlevoix ont opté pour une offre différente, en servant des saucisses en brioche et des sandwichs grillés aux légumes. Un kiosque de la MicroBrasserie Charlevoix complétait cette offre 100 % charlevoisienne.
Une bouffe de nuit attendait les fêtards. De 22 h à 3 h du matin, Les Faux Bergers et Les Viandes
Biologiques de Charlevoix se sont donné rendez-vous devant le Garage du curé pour nourrir les gourmands. Chapelets d’ailes de poulet et légumes rôtis de garnitures croquantes étaient au menu.
Une nouveauté cette année avec les « Pop-up bouffe », qui comme les spectacles-surprises, se veulent spontanés et rassembleurs. « On a voulu offrir une expérience encore plus mémorable à nos festivaliers », a déclaré le directeur général Clément Turgeon. À deux reprises pendant le festival, des chefs réputés de la ville de Québec ont cuisiné des produits du terroir de façon impromptue.

Deux kiosques pour Vise Charlevoix

Puisque Le Festif! attire des visiteurs de partout en province, Vise Charlevoix a profité de l’occasion pour déployer deux kiosques sur le site. Johanne Côté, directrice générale de la Chambre de commerce de Charlevoix, et Anne Scallon, directrice du Service de développement local et entrepreneurial, étaient présentes pour répondre aux questions des festivaliers. « Le but du kiosque d’information est de rendre visible la stratégie de Vise Charlevoix et de parler à un maximum de gens qui viennent de l’extérieur. Nous leur expliquons que Charlevoix n’est pas juste une région touristique, mais c’est aussi une région où il fait bon vivre », déclare Mme Côté. Dans la journée de samedi, les deux représentantes ont affirmé avoir parlé à environ cinq familles qui se disaient intéressées à venir s’établir dans la région.