La députée Émilie Foster sera l’adjointe parlementaire de la ministre du Tourisme

La députée Émilie Foster sera l’adjointe parlementaire de la ministre du Tourisme

La députée Émilie Foster a été nommée adjointe parlementaire de la ministre du Tourisme.

La députée caquiste de Charlevoix-Côte-de-Beaupré, Émilie Foster, a été nommée adjointe parlementaire de la ministre du Tourisme, Caroline Proulx. Le premier ministre François Legault a procédé aux nominations dans les différents ministères ce matin.

Émilie Foster aidera la ministre du Tourisme dans la réalisation de son mandat. « Je suis très heureuse de cette nomination et surtout de la confiance témoignée par le premier ministre du Québec en m’octroyant cette fonction essentielle. Le comté de Charlevoix-Côte-de-Beaupré se démarque largement en matière de tourisme et ce, tant au niveau provincial qu’international. Soyez assurés que je porterai fièrement tous les dossiers qui me seront confiés à ce titre » commente Mme Foster dont la nomination entre en vigueur dès aujourd’hui.

Plus concrètement, la députée Émilie Foster sera au bon endroit pour faire avancer plusieurs dossiers régionaux. « Les projets ne manquent pas et j’ai déjà parlé de mon intérêt envers le tourisme international, a ajouté Émilie Foster. Je souhaite amener davantage de gens dans la région. Le projet d’implantation du Club Med, du Havre à la Malbaie qui sera fait en 2019 ou en 2020 en plus de la venue de croisières à la Malbaie me tiendront occupée. J’ai parlé à la ministre Proulx et nous allons nous rencontrer dans les prochaines semaines afin de faire le tour des dossiers. »

La députée a déjà plusieurs idées pour que le tourisme international soit plus présent dans la région. Mentionnons entre autres le Casino de Charlevoix, qu’elle souhaite développer davantage en proposant plus de spectacles et le projet d’implantation du Club Med.

Pour ce dernier projet, la députée a rencontré les dirigeants du Groupe Le Massif, Daniel Gauthier, président du conseil d’administration et président du comité exécutif et de développement stratégique, et Claude Choquette, président et directeur général la semaine dernière pour connaître l’état d’avancement.  « Je veux m’assurer qu’il soit implanté correctement et qu’il s’intègre dans l’offre touristique régionale. Je suis certaine que les touristes ne resteront pas toute la semaine à la station de ski et qu’ils souhaiteront visiter les autres attraits de la région. »

La question de la sécurité routière est aussi un aspect important du projet. « Je vais aborder ce point avec le ministre des Transports, (François Bonnardel). Je veillerai à prendre le leadership puisque la sécurité routière est un enjeu majeur pour moi. Il faudra aussi évaluer s’il peut y avoir des arrimages avec la nouvelle Corporation de mobilité collective de Charlevoix. »

Soulignons en terminant que les travaux parlementaires reprendront le 27 novembre à l’Assemblée nationale.