La Chambre de commerce dénonce le portrait «peu nuancé» de Charlevoix fait par Radio-Canada

La Chambre de commerce dénonce le portrait «peu nuancé» de Charlevoix fait par Radio-Canada

La Chambre de commerce de Charlevoix dénonce le portrait peu nuancé de la région de Charlevoix fait par Radio-Canada dans le cadre d’un reportage diffusé le 18 septembre dernier au Téléjournal.

« Si le reportage de Radio-Canada faisait état d’une pauvreté discrète en Charlevoix, nous regrettons qu’il n’ait pas souligné les efforts indéniables pour la contrer, se contentant d’en faire un portrait alarmiste et réducteur », écrit la directrice générale Johanne Côte dans un communiqué.

Elle souligne les nombreux efforts déployés par les gens d’affaires afin d’améliorer le sort  économique de la région. « L’entreprise Fibrotek, qui fabrique des pièces en fibre de carbone, est courtisée par Mercedes, BMW et Bombardier, alors que les bateaux du Groupe Océan et les camions modifiés de Simard Suspensions, fabriqués dans Charlevoix, sillonnent les mers et les routes du monde entier. Ces distinctions font état de la qualité des entreprises d’ici et de la diversité économique », poursuit-elle.

Mme Côté souligne également que le reportage a passé sous silence la pénurie de main d’oeuvre qui affecte plusieurs entreprises de la région. Elle énonce également que plusieurs opportunités d’affaires sont disponibles dans Charlevoix, et que la qualité de vie est supérieure aux grands centres urbains.

« À la Chambre de commerce, nous ne pouvions passer sous silence l’envers de la médaille : celle de la résilience, de la créativité et d e la prospérité, conclut Johanne Côté.