Les jeunes femmes et le débat public

Les jeunes femmes et le débat public

Caroline Simard, députée de Charlevoix–Côte-de-Beaupré et adjointe parlementaire de la ministre du Tourisme, a participé cette semaine à l’activité Héritières du suffrage de la section du Québec du Réseau des femmes parlementaires du Commonwealth pour y livrer un discours sur son parcours et son expérience de vie parlementaire.

Organisée par le mouvement À Voix Égales, cette activité constituait une rencontre préalable en vue du forum national sur le leadership qui aura lieu à Ottawa en mars. Une cinquantaine de jeunes femmes de 18 à 23 ans de la délégation du Québec étaient présentes à l’Assemblée nationale pour échanger avec des femmes issues du monde parlementaire et de la société civile.

« À titre de représentante de la Section du Québec au Réseau Femmes parlementaires du Commonwealth et membre du comité directeur pour Héritières du Suffrage – Québec, je suis fière que cet événement mobilise autant de femmes. Grâce à des activités comme celle-ci, nos leaders émergentes peuvent se familiariser avec les institutions politiques et bien s’outiller pour devenir des participantes dynamiques et égales à toutes les tables où se prennent des décisions démocratiques », a affirmé Caroline Simard.

L’initiative Héritières du Suffrage marque le 100e anniversaire de l’obtention du droit de vote pour les femmes au Canada, en parallèle avec le 150e anniversaire du Canada en 2017. À cette occasion, 338 jeunes femmes, représentant chacune une circonscription électorale fédérale, se donneront rendez-vous à Ottawa pour représenter leur communauté et communiquer leur vision pour l’avenir du pays. L’objectif est de les sensibiliser à l’importance de leur implication politique et promouvoir une plus grande équité homme/femme dans les postes de décisions publics.