Golf de Baie-Saint-Paul: nouvel ensemble résidentiel de 5 millions de pi2

Golf de Baie-Saint-Paul: nouvel ensemble résidentiel de 5 millions de pi2

photo d'archives

Dès le printemps prochain, les pelles s’activeront sur les terrains entourant le Club de golf Le Loup de Baie-Saint-Paul. Un développement domiciliaire de presque 5 millions de pi2 verra le jour dans les prochaines années.

Par Gilles Fiset

Ce seront d’abord la vingtaine de terrains situés derrière le trou numéro un du terrain de golf, non loin de la rue de l’Équerre, totalisant environ 1 125 000 pi2, qui seront offerts aux acheteurs dans une première phase. Puis, quand ceux-ci seront vendus, on procèdera à la deuxième phase du projet avec la vente des 3,6 millions pi2 restants.

En tout, ce sera 76 terrains sur lesquels on érigera des bâtiments d’habitation de toutes sortes : triplex, duplex ou résidence unifamiliale. Le promoteur respectera les normes municipales quant aux égouts et aux champs d’épuration. Chacune de ces résidences comportera un maximum de six chambres.

Dans le même ordre d’idées, les résidences du développement pourront être achetées autant par des gens qui en feront leur demeure principale que par ceux qui voudront y vivre une partie de l’année seulement et louer l’endroit le reste du temps.

Tout est planifié

Une chose est bien certaine pour Jacques Cooke, propriétaire du golf et des terrains sur lesquels on procèdera à l’aménagement du développement domiciliaire. « Il veut que tous les terrains fassent partie d’un ensemble domiciliaire où tout est prévu pour que l’on puisse y vivre agréablement ou élever une famille par exemple. Tout doit être pensé », assure Pierre Pineau, directeur général du Golf Le Loup de Baie-Saint-Paul, qui s’occupe des projets de Jacques Cooke. Les gens qui voudront acheter devront se conformer au plan d’ensemble, avertit M. Pineau.

À cet effet, le plan d’aménagement final n’a pas encore été approuvé et on ne sait toujours pas les prix qui seront demandés pour l’achat des terrains.