Gilbert Rozon vend sa résidence de La Malbaie

Gilbert Rozon vend sa résidence de La Malbaie

photo courtoisie Eol Breton

Gilbert Rozon, fondateur de l’empire Juste pour rire, vient de mettre en vente la somptueuse résidence qu’il possède en copropriété sur le chemin des Falaises à La Malbaie. Cette dernière, baptisée Aux quatre vents, est particulièrement riche en histoire. Pour pouvoir bénéficier de ses charmes, l’acquéreur devra débourser la coquette somme de 2 millions de dollars.

Selon la fiche d’inscription publiée par l’agent immobilier inscripteur, l’opulente villa centenaire de trois étages est sise sur un vaste terrain de plus de 21 000 mètres carrés. Elle compte 12 chambres à coucher et 7 salles de bains. De plus, elle est équipée pour accueillir de grandes réceptions, avec une salle prévue à cet effet, un salon avec vue panoramique et une cuisine de grande envergure avec chambre froide. L’extérieur est également aménagé avec une piscine creusée, un sauna et un barbecue au bois.

Avec un prix affiché à 2 millions de dollars, la propriété n’est pas à la portée de toutes les bourses. Par contre, considérant qu’elle est située à quelques pas du Manoir Richelieu, les vendeurs pourraient bénéficier de l’exposition internationale engendrée par le Sommet du G7 afin d’attirer des clients internationaux. Selon la fiche d’inscription, la luxueuse résidence pourrait être utilisée à des fins d’hébergement touristique. En plus du prix de vente et des frais d’entretien, l’acquéreur devra débourser annuellement plus de 20 000 $ en taxes municipales et scolaires.

Le célèbre homme d’affaires a acquis la propriété en 2005 avec deux membres de sa famille. À l’époque, elle appartenait à l’homme d’affaires André Desmarais, fils de feu Paul Desmarais, personnages parmi les plus riches et reconnus au Canada. La famille Rozon avait alors déboursé la somme de 950 000 dollars.

Construite en 1914 sur le chemin des Falaises à La Malbaie, la villa Aux quatre vents est un héritage de la belle époque de la villégiature charlevoisienne. Selon l’Étude de caractérisation de sept territoires d’intérêt de la MRC de Charlevoix-Est, au tournant du 20e siècle, plusieurs membres fortunés de la classe politique, industrielle et financière anglophone adoptent Pointe-au-Pic. Ils construisent de vastes résidences d’été sur la falaise qui domine le fleuve Saint-Laurent. Ces villas, sises sur de larges parcelles, sont imposantes et somptueuses. Ces dernières sont conçues pour accueillir des familles nombreuses et plusieurs invités. Elles composent aujourd’hui un ensemble architectural centenaire et éclectique de plus de 70 résidences de luxe réparties sur les quatre kilomètres du chemin des Falaises.

Gilbert Rozon s’est retiré de la vie publique suivant les événements d’octobre. Son entreprise internationale, le Groupe Juste pour rire est aussi présentement en vente.