Défi têtes rasées : un président d’honneur en feu

Défi têtes rasées : un président d’honneur en feu

Brigitte Racine et Lyne Dufour, copropriétaires de la pharmacie Jean-Coutu de Baie-Saint-Paul. Marie-Josée Lacasse, mère de Coralie, Coralie Lévesque, enfant porte-parole de la campagne 2018, Dr Jean-François Simard, initiateur du Défi têtes rasées dans la région, Nathalie Matte, directrice de Leucan de l’est du Québec et Sébastien Thibeault, président d’honneur de la campagne 2018.

Pour les dix ans du Défi Têtes rasées de Leucan dans la région, Sébastien Thibeault, président d’honneur pour l’année 2018, démarre la levée de fond sur les chapeaux roues près de six mois à l’avance et avec 30 000 $ d’amassés déjà. Son objectif est toutefois élevé, il veut battre le record régional établi en 2015.

 

Par Gilles Fiset

Le Défi Têtes rasées de Leucan 2018 a officiellement commencé le jeudi 19 octobre, soit beaucoup plus tôt qu’habituellement. « Les lancements de presse se font dans toutes les régions autour du mois de mars ou avril pour terminer la campagne en mai ou en juin », affirme Julie Maynard des relations de presse pour Leucan.

C’est que le président d’honneur veut se donner plus de temps cette année pour les dix ans du Défi dans Charlevoix. « Si on veut battre un record, il faut pouvoir profiter de la saison hivernale et faire plus d’activités de financement », explique Sébastien Thibeault.

On ne connait pas encore la date exacte de la journée officielle des rasages de tête qui devrait avoir comme partout ailleurs en mai ou en juin, mais on sait par contre l’objectif élevé que s’est donné M. Thibeault : amasser plus de 84 000 $, l’ancien record établi en 2015 sous la présidence d’honneur de Luc Goudreault avec l’équipe Jean Coutu. Cette année-là, 79 têtes avaient été rasées. Le propriétaire du garage Hyundai Jean-Rock Thibeault de Baie-Saint-Paul veut dépasser aussi ce record en convainquant une centaine de personnes de se faire tondre le coco. Il s’est d’ailleurs lui-même donné un défi personnel, collecter 50 000 $ autour de lui pour la cause.

Il faut dire que Sébastien Thibeault a déjà bien commencé. Plus de 30 000 $ ont été réunis pour la cause lors du tournoi de golf annuel de Hyundai le 15 aout dernier au Fairmont Le Manoir Richelieu. « J’avais appelé le directeur régional de chez Hyundai et je lui ai proposé d’encanter ma tête avec Guillaume Lemay Thivierge. On a ramassé 30 000 $ en trente minutes », relate M. Tibeault. Ce dernier précise cependant que « ce n’est pas juste moi qui vais amasser de l’argent, mais toute l’équipe qui va être avec moi », dit-il. Ce dernier ajoute qu’il va essayer de mettre plus d’accent cette année sur la coupe de couette de cheveux, particulièrement chez la gent féminine.

Une bonne nouvelle

Les deux enfants porte-parole de l’édition de l’an dernier, Coralie Lévesque et Frédérique Lajoie, sont de retour cette année avec de très très bonnes nouvelles. « On a décidé de les reprendre cette année encore parce que les deux finissent leurs traitements, Frédérique en avril et Coralie en novembre. Donc on trouvait que pour le dixième anniversaire ça donnait un message d’espoir et on va célébrer la fin de leurs traitements lors de la journée des rasages », explique Nathalie Matte, directrice de Leucan de l’est du Québec. Les deux petites filles se battaient contre le cancer depuis deux ans.

10 ans déjà

C’est le Dr Jean-François Simard qui a introduit le Défi têtes rasées dans la région il y a une dizaine d’années. « On n’a pas réinventé la roue. Il y avait déjà des activités pour Leucan dans Charlevoix et à l’époque, ça faisait un bout de temps que je cherchais comment je pouvais aider les enfants malades et leur famille à passer à travers cette épreuve. C’est à ce moment que l’idée du Défi têtes rasées est arrivé et c’est extraordinaire de voir que ç’a survécu en s’améliorant », raconte le Dr Simard.