Défi Têtes rasées de Leucan : la barre des 100 000 $ est sautée

Défi Têtes rasées de Leucan : la barre des 100 000 $ est sautée

Grâce à une trentaine de courageux et à la fougue de son président d’honneur,l’édition 2018 du Défi Têtes rasées de Leucan a fracassé un record pour sa dixième édition dans la région.Par Gilles Fiset

La collecte de fonds qui arrivait à son point culminant vendredi avec le rasage des dernières têtes a permis d’amasser près de 105 000 $, un record de tous les temps dans la région. L’ancien record,établi en 2015, était de 84 000 $.

Près d’une trentaine de personnes se sont présentées pour offrir le montant qu’ils avaient amassé en plus de se faire tondre le coco.

L’équipe du Jean Coutu de Baie-Saint-Paul a amassé 7 500 $.

« Merci Sébastien »

Le président d’honneur de la dixième édition du Défi dans la région, Sébastien Thibeault a réussi à amasser presque 77 000 $ , lui et son équipe, un exploit selon la directrice de Leucan, Nathalie Matte. « Quand un président d’honneur se fixe un objectif de 25 000 $, je peux vous dire que c’est déjà beaucoup. Quand il réussi à réunir plus que trois fois ce montant, c’est exceptionnel », confie-t-elle, touchée par les efforts qu’il a déployé. « Sébastien a fait un travail colossal. Il a mis énormément de créativité et d’énergie sur cette campagne de financement et je ne le remercierai jamais assez », confie-t-elle.

À la toute fin de la soirée de vendredi, la président d’honneur montait lui aussi sur la chaise de barbier, sous les yeux ébahis de la petite Coralie Lévesque, enfant porte-parole de la campagne 2018.

D’ailleurs, Mme Matte prévoit revoir Sébastien Thibeault à l’automne prochain, lors d’une cérémonie pour souligner les meilleures performance des présidents d’honneur de la campagne. « On a mis sur pied le Défi des leaders et pour y participer, il faut avoir ramassé au moins 25 000 $. Dans le cas de Sébastien, je prévois qu’il sera dans le top cinq au Québec », explique la présidente de Leucan.

Il faut dire que la campagne 2018 avait démarré sur les chapeaux de roues, 10 mois plus tôt. « En fait, c’était assez particulier. Quand on terminé le défi de l’an dernier, on savait tout de suite que Sébastien allait prendre la relève pour la présidence d’honneur et l’a vu tout de suite commencer son mandat en amassant 30 000 $ à un tournoi de golf au Fairmont Le Manoir Richelieu », relate Mme Matte. Un départ de feu qui ne s’est pas éteint tout au long de l’année, Sébastien ayant organisé ou dirigé de nombreuses activités de financement pour atteindre et même dépasser le double objectif qu’il s’était fixé, soit accumuler 50 000 $ personnellement et battre le précédent record de 84 000 $ réuni en une seul campagne.

Le président d’honneur, de son côté, a tenu à remercier son équipe, tous des gens qui l’ont aidé durant cette campagne et aussi, tous ceux qui ont contribué à faire de l’édition 2018 un record. « Je remercie la population de Charlevoix, ce sont des gens très généreux, des gens de cœur », déclare-t-il lors de la journée des rasages de têtes qui marque le point culminant de la campagne. D’ailleurs le président d’honneur, visiblement ému, déclarait durant l’entrevue qu’il avait été touché par tous les gestes de générosité qu’il avait observés. « Ce sont tous de beaux petits gestes qui m’émerveillent », s’est-il exclamé.

 

Le fils de Sébastien, François-Xavier Morin-Thibeault a aussi participé à la séance de rasage.

 

Donner au suivant : Andrée Fiset de La Malbaie (aucun lien de parenté avec le journaliste) était avec sa fille Amélie Fiset le vendredi du fameux Défi. Elle a réussi à amasser 3 520 $. « Je suis une miraculée de la leucémie. On m’avait condamné il y a 50 ans et, Dieu sait pourquoi, je suis encore ici. Je donne au suivant », exprime-t-elle après avoir eu la tête complètement rasée