De belles expériences pour les jeunes Charlevoisiens

De belles expériences pour les jeunes Charlevoisiens

Quatre étudiants de l’école secondaire du Plateau à La Malbaie ont participé à un échange de trois mois dans le cadre du programme Azimut, un record de participation. Alors que certains ont séjourné en Espagne, d’autres ont résidé au Canada anglais. Au final, l’expérience a été enrichissante pour tous, et les jeunes en sortent grandis.
En septembre dernier, Xavier Giroux et Raphaël Boies, tous deux étudiants à La Malbaie, se sont envolés pour l’Espagne. Ils y ont été accueillis par Adria et Miquel, deux garçons de leur âge qui demeurent en Catalagne, une région de l’Espagne, à proximité de Barcelone. « L’intégration n’a pas été facile. Les gens parlent l’espagnol et le catalan. Nous avons fait un saut ! », relate Xavier. Néanmoins, ils ont apprivoisé les langues et le pays rapidement en intégrant l’école de leur partenaire d’échange. « Le système éducation est très stressant. Il y a six cours de une heure par jour, et seulement 30 minutes de pause dans la journée. C’est intense ! », raconte Raphaël. Les deux jeunes hommes n’ont pas eu de difficulté à nouer des liens avec des locaux.
À l’extérieur des cours, ils en ont profité pour parcourir l’Europe avec leur famille d’échange. Alors que Raphaël a déposé ses valises à Madrid et sur la Costa del Sol, Xavier a, quant à lui, parcouru l’Italie. Aussi, les jeunes ont vécu en Catalogne à un moment charnière de son existence. En effet, ils ont assisté aux tribulations entourant la tentative d’accession à l’indépendance de cette région, et aux violences y étant associées.
« Nous avons participé aux manifestations. Nous n’avons pas eu peur. Dans la rue, la situation politique paraissait clairement », confient les deux garçons. Ils en sortent plus sensibilisés aux enjeux politiques internationaux, et avec un penchant favorable envers les indépendantistes.
Suite à leur retour au pays, les deux Espagnols ont à leur tour débarqué à La Malbaie. Arrivés en janvier, ils n’ont pas été intimidés par le froid et la neige. « Je croyais que ça allait être pire que cela. Il faut seulement s’habiller», affirme Adria qui en était à son premier hiver. Les deux Espagnols n’ont eu aucune difficulté à s’adapter aux cours québécois. Ils ont d’ailleurs apprécié la gentillesse des enseignants et les pauses offertes. À l’extérieur, ils ont expérimenté le Québec en grand, avec des activités typiques telles que la pêche sur glace, la motoneige, le chien de traîneau et la randonnée à raquettes.
« J’envisage de revenir au Québec. En Espagne, il n’y a pas d’emplois ! », déclare Adria. Quant à lui, Miquel a hâte de retourner chez lui, afin de prendre part au mouvement politique qui fait trembler les institutions espagnoles. Au final, une belle relation d’amitié s’est tissée entre les quatre jeunes hommes, relation qu’ils souhaitent voir se perdurer dans l’avenir.
Deux autres étudiants ont aussi fait des échanges au Canada anglais. Xavier Maltais est allé à Victoria, en Colombie-Britannique, où il a été accueilli par Rowan et sa famille. Maude Fortin a passé trois mois à St John, au Nouveau-Brunswisk dans la famille de Megan. Tentés par le goût de l’aventure, les deux Charlevoisiens ont passé un très beau séjour. Ils ont apprécié les libertés offertes par leurs écoles d’accueil, et les relations qu’ils ont bâties. Leurs partenaires d’échanges, à La Malbaie depuis janvier, ont été impressionnés par la qualité des personnes rencontrées, et par les merveilles de la région. Au final, tous en sortent grandis et prêts à faire de nouvelles expériences.