“Charlevoix pourrait devenir une référence pour les prochains G7” – Michel Couturier

“Charlevoix pourrait devenir une référence pour les prochains G7” – Michel Couturier

Le maire de La Malbaie a gagné son pari. Michel Couturier qualifie « d’historique » le Sommet du G7 à La Malbaie. Il croit qu’il pourrait désormais devenir une référence pour les événements internationaux à venir.

Lors de son dernier point de presse, samedi à 17 h, le maire était tout sourire : « La façon dont ça s’est passé, c’est au-delà de mes espérances. ». Déjà, en conférence de presse vendredi soir, il évoquait la possibilité d’un « sommet historique », faisant référence au bon déroulement de l’organisation, et plus précisément, au déroulement pacifique des manifestations ayant eu lieu à La Malbaie et à Québec.
Michel Couturier a d’ailleurs tenu à mentionner les relations cordiales entre les habitants et les forces de l’ordre : « La sécurité a été remarquable, les gens ont été remarquables. Ç’a été une belle expérience dans tout Charlevoix. »
Quant aux retombées économiques et au legs laissés par ce Sommet, le maire déclare qu’il
faut regarder « l’image globale » : « Dans le cadre de l’exercice global du G7, je pense que cela a profité à tout le monde. »
Il remercie le cabinet du premier ministre Trudeau pour les investissements fédéraux importants dans la région, notamment dans les domaines de la téléphonie et de la fibre optique. En outre, il mentionne la « visibilité incroyable » qu’a eue la région de Charlevoix durant le Sommet. Il a entre autres évoqué le dîner des conjoints et conjointes à l’auberge Chez Truchon, la visite de ceux-ci aux Jardins de Quatre-Vents et le souper des dirigeants au chalet Black Bear. Le maire est donc convaincu que le G7 aura permis de « faire découvrir les splendeurs de Charlevoix ».
Questionné par les journalistes à savoir s’il envisage d’accueillir le G20, le maire s’est montré prudent : « C’est une somme de travail considérable pour nos équipes, ici à La Malbaie. On est très content, mais je crois qu’on a besoin d’un peu de repos avant de recommencer. Entre autres, pour le G20, car c’est un événement encore plus gros. »
En ce qui concerne le démantèlement des clôtures dans les zones rouge et verte, le maire affirme que « tout ce qui est visible » sera démantelé d’ici le 20 juin.
Le maire a convié tous les habitants à des feux d’artifice qui ont eu lieu samedi soir. Ce fût un rendez-vous réussi, puisque plusieurs centaines de personnes se sont réunies dans le stationnement de
la bibliothèque Laure-Conan pour les admirer. Ces feux d’artifice ont été une initiative du cabinet de Justin Trudeau, qui désirait remercier la population pour leur accueil chaleureux durant le Sommet