C’est parti pour le projet du parc des Navigateurs

C’est parti pour le projet du parc des Navigateurs

La première pelletée de terre pour le parc des Navigateurs du Musée maritime de Charlevoix a été faite par la députée de Charlevoix-Côte-de-Beaupré, Caroline Simard, accompagné des partenaires du Musée.

La première pelletée de terre rendant officielle le début de la plus importante phase de construction du parc des Navigateurs du Musée maritime de Charlevoix a été levée ce matin par la députée de Charlevoix-Côte-de-Beaupré et adjointe parlementaire de la ministre du tourisme, Caroline Simard. Rappelons que le projet de 2,8 millions de dollars comprend notamment la construction de deux bâtiments, qui commence dès aujourd’hui afin de pouvoir accéder à ces bâtiments en septembre 2017.

Cette première phase permettra d’assurer la pérennité et le développement du Musée maritime de Charlevoix. « C’est avec grande satisfaction que je participe aujourd’hui au début des travaux de ce projet soutenu par le gouvernement du Québec à la hauteur de plus d’un million de dollars, a souligné la députée de Charlevoix-Côte-de-Beaupré, Caroline Simard. Le parc des Navigateurs est un projet novateur qui ajoutera un atout touristique au secteur de Saint-Joseph-de-la-Rive et assurera sa revitalisation. Je suis convaincue que ce projet fera le bonheur des partenaires qui sont situés près du Musée, dont la Papeterie Saint-Gilles, les Santons de Charlevoix et l’Auberge de la Rive. Il sera aussi profitable pour l’Isle-aux-Coudres. Aussi, le parc des navigateurs permettra la création d’emplois en plus d’assurer le maintien des emplois sur une plus longue période. »

Les travaux seront réalisés par l’entreprise AAA Construction de Charlevoix. Marielle Lorain, designer, s’est occupée du concept des bâtiments alors que l’aménagement paysager sera assuré par Marie-Josée Hamel et Martin Desgagnés. Claude Lafleur, administrateur du Musée maritime est très heureux de débuter le projet. « Nous sommes riches de notre patrimoine et le développement maritime en fait partie. Avec le projet du parc des Navigateurs, notre objectif est de doubler le nombre de visiteurs que nous accueillons au Musée. » Le Musée maritime reçoit entre 10 000 et 12 000 visiteurs.

Rappelons que le premier bâtiment sera multifonctionnel et aura en ses murs une salle d’exposition en plus des bureaux de la Chaire de recherche en partenariat sur l’attractivité et l’innovation en tourisme. Quant à la seconde construction, ce sera un bâtiment d’accueil consacré à la diffusion de l’information touristique.  Le Musée demeurera ouvert durant les travaux.