Un camion incendie neuf pour les citoyens

<i class= Un camion incendie neuf pour les citoyens">

Crédit photo : claude boulet

La municipalité de Saint-Aimé-des-Lacs a profité de la Fête des mères pour dévoiler son nouveau camion-incendie. Cette récente acquisition contribuera à assurer la sécurité de tous les citoyens de l’arrière-pays. Par Jean-Sébastien Tremblay Réunis au centre aimélacois, plusieurs pompiers et résidants ont profité de la belle journée pour admirer le nouvel équipement, de marque International. Bien que le camion soit une année-modèle 2015, l’entièreté des équipements qui s’y trouvent sont neufs.
Daniel Boies, chef du service incendie de l’endroit, était visiblement enthousiaste. « Le nouveau camion-citerne a une capacité de 1800 gallons et il sera muni d’une piscine. De plus, il est muni d’une autopompe de 800 gallons », décrit-il.
Pour ce dernier, l’achat du nouveau camion était nécessaire. En effet, l’ancien datait de 44 ans et était à bout d’âge. Certaines pièces de la mécanique étaient également problématiques. De plus, l’achat d’un camion âgé de 3 ans, sur lesquels de tous nouveaux équipements ont été installés, ont permis une économie d’environ 100 000$.
En plus de servir les 1 073 aimélacois et aimélacoise, le poids lourd pourra contribuer à sauver des vies à Clermont et Notre-Dames-des-Monts. En vertu d’ententes d’entraide intermunicipale, entre 35 et 40 pompiers de l’arrière-pays pourront l’utiliser.
Claire Gagnon, la mairesse de la municipalité, était elle aussi très fière de la nouvelle acquisition du conseil municipal. Elle rappelle que les élus ont été prévoyants dans ce dossier, en économisant des sommes annuellement en vue de l’achat.
« Notre entente intermunicipale pour les services incendies fonctionnent très. Nous avons une excellente collaboration avec nos deux partenaires. Ça fait même jaser autour de la table du conseil des maires ! », affirme-t-elle.
Elle a profité de l’occasion pour remercier les pompiers pour le courage qu’ils démontrent lorsqu’ils répondent à un appel. Pour la Fêtes des mères, la municipalité avait organisée un brunch au profit des pompiers. Comme à l’habitude, les aimélacois ont répondu à l’appel. Entre 200 et 300 ont répondu à l’appel.