Annie Ménard coupable d’avoir fraudé 136 000$ à la Clinique d’optométrie Richard Lavoie

Annie Ménard coupable d’avoir fraudé 136 000$ à la Clinique d’optométrie Richard Lavoie

Annie Ménard a été reconnue coupable d’avoir subtilisé la somme de 136 000$ à son employeur, la Clinique d’optométrie Richard Lavoie, le 13 septembre au Palais de justice de La Malbaie.

Les malversations financières se sont déroulées entre 2004 et 2012, alors que l’accusée effectuait la comptabilité de l’entreprise. Selon la preuve relatée par la juge de la cour du Québec Chantal Pelletier, Ménard était la personne de confiance de l’opticien. Elle empochait l’argent comptant reçu au cours de la journée, puis elle trafiquait les rapports de vente produits par le logiciel informatique. Ultimement, elle détruisait les factures émises pour camoufler ses traces.

La preuve de la couronne dans ce dossier était circonstancielle. Bien que l’accusée n’ait jamais été prise en flagrant délit, la juge Pelletier a conclu hors de tous doutes raisonnables qu’elle était la seule à avoir pu commettre la fraude. En effet, aucune irrégularité ne survenait lorsque Ménard était en vacances. De plus, l’enquête a révélé qu’elle effectuait des dépôts nettement supérieurs à ses revenus dans son compte personnel.

Annie Ménard n’a pas témoigné lors du procès, conformément à ses droits constitutionnels. Ainsi, il a été impossible d’en connaître davantage sur ses motivations. Lors de sa plaidoirie, son avocate a pointé du doigt une autre employée. Néanmoins, cette théorie a été rejetée du revers de la main par la juge Pelletier.

L’accusée a accueilli le verdict sans broncher. Elle reviendra devant la cour du Québec le 30 octobre prochain, afin de connaître sa sentence. Considérant l’importance de la fraude et le lien de confiance qu’elle avait avec son employeur, Annie Ménard risque fortement de prendre la route de la prison.