Albert Chiasson, pour les citoyens au pouvoir

Albert Chiasson, pour les citoyens au pouvoir

photo courtoisie

Candidat pour le Parti Citoyens au pouvoir, le malbéen Albert Chiasson souhaite mettre la démocratie participative au cœur de la politique québécoise s’il est élu le 1er octobre prochain.

« La démocratie n’est pas respectée, même dans les élections », déclare M. Chiasson. Selon lui, les vrais enjeux pour la région de Charlevoix n’ont pas été soulevés, soit le déclin démographique et le manque de financement des régions.

Il souligne que les élus, tous partis confondus, ne respectent leurs promesses. Pour redonner le pouvoir aux citoyens, il s’engage à sonder la population quant aux grands projets par le biais de référendums.

Les soins de santé dans la région le préoccupent. « La fusion avec le CIUSSS de la Capitale-nationale est la pire chose pour Charlevoix. Gaétan Barrette a détruit le système de santé », critique-t-il. Ce dernier souhaite que le projet de l’hôpital de La Malbaie aille de l’avant dans les plus brefs délais.

Quant à l’immigration, qui a retenu l’attention sur la scène provinciale, le candidat analyse l’enjeu dans une perspective différente. « Avant de parler d’immigration, il faudrait avant tout garder nos familles dans Charlevoix, ce que nous ne sommes pas capables de faire actuellement », souligne-t-il. Pour remédier à la situation, il propose de construire en centre multifonctionnel et de développer le secteur industriel et technologique.

Dans son programme, Albert Chiasson s’engage à défendre les valeurs familiales. « Il faut donner aux hommes la possibilité de reprendre leur place, et non les tasser dans un coin. Il faut un équilibre entre les hommes et les femmes », déclare le candidat.