2,2 milllions pour le Domaine Forget

2,2 milllions pour le Domaine Forget

Le 20 février dernier, le Domaine Forget de Charlevoix a annoncé la réception d’un don historique d’une valeur de 2,2 M$ de la Fondation Azrieli. Celui-ci s’inscrit dans une plus large campagne de financement, dont l’objectif est fixé à 10 M$, ayant but de pérenniser ses activités pour les générations à venir.
« La campagne de financement sera lancée cet été. Déjà, ce don est un levier exceptionnel ! », souligne Ginette Gauthier, directrice générale du Domaine Forget de Charlevoix. Plus spécifiquement, cette somme permettra à l’institution de développer de nouveaux programmes de formation artistique, de soutenir les initiatives déjà en place et de faire en sorte que l’Académie internationale de musique et de danse reste accessible aux musiciens de talent. « La Fondation Azrieli a été fondée par une famille très généreuse. Nous sommes choyés. Notre mission cadre parfaitement avec l’un de leurs objectifs, c’est-à-dire de soutenir la relève artistique », décrit-elle. D’ailleurs, un fonds de développement artistique portera le nom de Azrieli.
Ce don s’inscrit dans une campagne de financement majeure mise en place par le conseil d’administration du Domaine Forget de Charlevoix afin d’amasser 10 M $ et dont la présidence d’honneur est assurée par la contralto québécoise Marie-Nicole Lemieux. Son lancement officiel est prévu cet été. Celle-ci, nommée « Le Domaine Forget, Créateur de talents ! » vise à augmenter le fonds de bourses Jacqueline et Paul Desmarais du Domaine Forget, à créer un fonds dédié au développement des activités artistiques, à mettre aux normes la salle de concert, à acquérir de nouvelles technologies, à mettre en valeur la conservation du site patrimonial et à développer le Jardin harmonique de sculptures. « Le capital sera placé et nous toucherons annuellement les intérêts. Ainsi, nous aurons un revenu récurrent pour les générations à venir », affirme Mme Gauthier.
Louise Saint-Pierre, présidente du conseil d’administration du Domaine Forget de Charlevoix, rappelle que 75 % du budget annuel de plus de 3,5 M$ provient de revenus autonomes, de dons et de commandites. Pour celle-ci, il s’agit d’un accomplissement important pour l’institution musicale de Saint-Irénée. « Cette performance, tout à fait exceptionnelle pour un organisme culturel en région, est rendue possible grâce à des administrateurs engagés et des dirigeants dédiés, mais aussi avec la contribution inestimable de nombreux partenaires et de collaborateurs que je tiens à remercier tout particulièrement », décrit-elle.
« Je tiens à témoigner plus particulièrement aujourd’hui notre vive reconnaissance à la Fondation Azrieli pour leur grande générosité. Les bonnes causes sont nombreuses et nous sommes privilégiés d’avoir pu compter sur la sensibilité, la détermination et l’immense passion de la famille Azrieli pour le milieu artistique », avance M. Paul Lafleur, président de la campagne de financement. Il croit que cette organisation est un exemple de mécénat pour la société ainsi qu’une inspiration pour les jeunes.